Le nouveau projet de Insight ! Cette fois c’est avec Count Bass D, producteur-rappeur du sud (Tennessee) qu’il s’est acoquiné, après les interludes japonais et français. Un titre qui résume bien l’album, que l’on pourrait traduire par « Les preneurs de risques » ; le premier risque c’est bien évidemment de sortir un CD par les temps qui courent, et Ascetic Music (label français qui avait déjà sorti le précédent album de Insight), n’a apparemment pas froid aux yeux.

Un visuel d’astronaute qui part dans l’espace avec sa MPC et ses machines, voilà qui pourrait bien refléter cet album. Les deux compères sont bel et bien sur une autre planète et interprètent la musique à leur manière, comme ils l’ont toujours fait, c’est-à-dire en multipliant les projets dans un esprit totalement indépendant. Dans une veine résolument boom bap aux forts clins d’oeil vers les années 90, cet album est pourtant le reflet de l’époque d’aujourd’hui avec des instrus résolument fraîches et innovantes. On pourrait d’ailleurs croire au premier abord que c’est Count Bass D qui produit l’essentiel des prods et Insight qui rappe l’essentiel des morceaux, et bien non pas du tout, c’est bien « Insight the truncator » qui est crédité producteur sur presque tous les morceaux. Il a ressorti la MPC, lui qui s’était pourtant bien habitué à poser sur les instrus des autres (Shin-ski pour Shinsight trio, Damu the Fudgemonk pour YSociety).

« Seize the moment » :

Comme à son habitude il défouraille le micro avec son flow utlra-rapide et énergique, à l’inverse d’un Count Bass D plutôt nonchalant, dans un style plus proche du talk over, et qu’on imagine tranquillement posé sur un transat, bédo  et cocktail exotique à la main, pendant que le Truncator s’occupe des prises de voix. Trois invités surprise sont conviés à jouer les astronautes : Pacewon (dont le dernier album est aussi sorti sur Ascetic music, ceci expliquant cela), Kool keith l’ancien MC ultramagnétique, et moins étonnant, Dagha, qui est déjà un bon pote d’Insight, et avec qui il avait fondé Electric Company.

« Be rocking » Feat Pacewon :

Dans un esprit évident d’émulation collective, « The Risk takers » se fout autant du mainstream que de l’underground. Normal de la part de deux ermites qui sont capables de tout faire tout seuls, et qui ont comme points communs d’être en même temps producteur-rappeurs mais surtout productifs, exigeants, et de savoir gérer eux-même leur carrière intelligemment. En gros, une prise de risque perpétuelle.

« Which One » Remix :