Tout bon morceau de rap a une origine, pas forcément controlée, mais plus ou moins identifiable. Basé sur la qualité des échantillons recherchés, fouillés, analysés, décortiqués, le rap s’est vu au début des années 90 reproché de voler des oeuvres impérissables et « intouchables », ce qui a provoqué quelques procès juteux et une différente conception du sample parfait.

Mais nous ne divaguerons pas sur un sujet plus que polémique, et cette chronique n’a pas pour but de dénoncer les vilains voleurs d’échantillons, mais plutôt de rendre hommage non seulement à ces morceaux quelquefois oubliés qui retrouvent ainsi une nouvelle vie, ou que découvrent les nouvelles générations, mais aussi aux producteurs de talent qui ont su dénicher LE sample qu’il fallait avant les autres (ou après, mais travaillé différemment) afin d’en faire une instru parfaite pour y poser quelques 16 mesures de bon rap pour les oreilles averties.

 

Ecole du sample # 58 : Special Madlib

Une grosse, grosse, école du sample dédiée à Madlib, à travers ses projets les plus connus : les albums de Quasimoto, Jaylib, Madvillain…

Ecole du sample # 57 : Special A State of Mind

Une spéciale A State of Mind avec 3 morceaux issus de leur 3eme album « Crown Yard » sorti en 2011, et leurs samples respectifs.

Ecole du sample # 56 : Special Pete Rock

Alpha nous propose une double école du sample sur Pete Rock, mettant en lumière un morceau classique (T.R.O.Y.) sur un sample oublié, et un morceau un peu oublié (Fakin Jax avec InI) sur un sample classique…

Ecole du sample # 55 : The Wiseguys Vs Lalo Schifrin

 

Direction l’Angleterre avec ce sample du duo The Wiseguys, qui est allé chercher dans la discographie du compositeur argentin Lalo Schifrin et plus précisément le morceau « Jim on the Move », tiré de la BO de Mission impossible.

Ecole du sample # 54 : Quantic Vs The Mighty Two

Dur dur de trouver un sample de Quantic ! C’est pourtant chose faite par hasard en écoutant un disque de drum battle des fameux « The Mighty Two » alias Gene Krupa & Louis Bellson, avec le titre « Que sticks » qui date de 1972. Quantic, lui, prouve une grande maîtrise de l’art du sampling dès son deuxième album « Abricot morning » en 2002, avec le fameux morceau « Transatlantic ».

Ecole du sample # 53 : Cut Chemist Vs Mario Castro

Le Candomble est une religion afro-américaine du Nord du Bresil et pays alentours, issu des esclaves africains, populaire au même titre que la Santeria à Cuba. Mario Castro Neves & Samba S.A. lui rendent hommage à travers ce morceau de 1967, déniché par le DJ/producteur de Jurassi 5, Cut Chemist pour son fameux « Povo de Santo » qui anime les dancefloors.

 

Ecole du sample # 52 : Raashan Ahmad Vs Olympic Runners

Un morceau issu du dernier album de Raashan Ahmad « Ceremony » (Jakarta, 2013), sur lequel on retrouve Homeboy sandman sur le deuxième refrain et Chali2na en invité de luxe pour le refrain… Le producteur 20Syl est allé puiser dans le répertoir du groupe de funk anglais Olympic Runners, avec le très bon morceau « Coucou N flying fish » issu de leur deuxième album « Out in front » sorti en 1975.

 

Ecole du sample # 51 : A Tribe Called Quest Vs Ronnie Foster

Un classique proposé par Nutbreaker pour le plaisir des oreilles… Ecoute bien si tu veux te rafraîchir la mémoire.

 

 

Ecole du sample # 50 : Vin’s da Cuero Ft RacecaR Vs Elza Soares

Des sonorités brésiliennes avec ce superbe morceau de Vin’s Da Cuero, le producteur du label Mentalow Music, featuring le rappeur de Chicago RacecaR qui multiplie les projets en plus du groupe Sax Machine. Ce morceau se retrouve donc sur le premier (et excellent) EP de Vin’s, complètement instrumental à l’exception de ce magnifique morceau.

 

Ecole du sample # 49 : Jurassic 5 « Jayou » & « Freedom »

Une double école sample pour saluer le travail de Cut Chemist (Jayou) et DJ Nu-Mark (Freedom), les deux géniaux producteurs de ce désormais mythique groupe californien. Les deux originaux sont pour le coup aussi de véritables tueries : les morceaux du très rare groupe Pleasure Webb et du fantasque Julius Brockington valent le détour.

 

 

Ecole du sample # 48 : Public Enemy Vs The Meters

Une petite école du sample concoctée par Maltfunk, lors de la venue du mythique groupe à Lyon ; un petit classique autant l’original que le sample, avec le groupe de la Nlle Orléans The Meters savamment utilisé pour le morceau Time Bomb ; c’était les prémices du sampling et le premier album de groupe ennemi public N°1.

 

Ecole du sample # 47 : Bob James « Blue Lick »

Le morceau « Blue Lick » du grand Bob James est à l’honneur pour une double école du sample : une écoute en deux parties, puisque sur la première moitié du morceau on peut reconnaître un sample utilisé par Insight pour son groupe nommé Electric, puis sur la deuxième partie c’est Digable Planets qui a utilisé une boucle bien reconnaissable.

 

Ecole du sample # 46 : Donald Byrd vs Pete Rock & CL Smooth

Une école du sample toute simple mais toujours aussi agréable à écouter : le magnifique « Places & spaces » de Donald Byrd utilisé par Pete Rock dans sa grande époque…

 

Ecole du sample # 45 : DeLaSoul Feat Maceo Parker & The JB’s Vs Lou Rawls

Deux morceaux de DeLaSoul sont concernés par cette chronique, ou plutôt un morceau en deux temps, issus tous les deux du troisième album de DeLa « Bulhoone Mindstate » ; le premier est une simple instru sans rythmique, mais avec la néanmoins apparition remarquée du saxophoniste Macéo Parker, qui jouait déjà la boucle de saxo dans « Ring ring ring », le second utilise le même sample mais avec cette fois une rythmique et le flow posé de Posdnuos, Maseo, mais aussi les JB’s au grand complet ! (Maceo Parker, Pee wee Ellis, Fred Wesley) 

 

Ecole du sample # 44 : One Self (DJ Vadim) Vs Miriam Makeba

Une prod de l’anglo-russe DJ Vadim, pour le projet One self qu’il a fait en compagnie de Yarah Bravo, et pour laquelle il a puisé un très joli sample dans le répertoire de Miriam Makeba, et son morceau Quit It. 

 

Ecole du sample # 43 : James Bond Vs Frank T

Une école du sample espagnole et évidente, puisqu’on reconnait aisément le thème de James Bond, composé par John Barry ; par contre, ce qu’on connait moins, c’est ce morceau de Frank T, rappeur emblématique espagnol, pionnier du Hip-Hop espagnol et madrilène, et l’on ne peut qu’apprécier sa façon de poser sur l’instru à peine remaniée, en compagnie de son acolyte la rappeuse de Girone Ari. 

 

Ecole du sample # 42 : Keith Murray Vs 24 karat Black

L’herbe de Keith Murray trouve ses origines dans un morceau d’un groupe de soul-funk des années 70, « 24 Karat Black », qui n’a sorti qu’un seul album de leur vivant, mais quel album !! Depuis, un autre opus a vu le jour, mais nettement moins bon, car il consiste en des chutes de morceaux enregistrés à l’époque. 

 

Ecole du sample #41 : Spéciale La Rumeur

Une spéciale « La Rumeur », lors de leur venue à Lyon, avec principalement des samples issus de morceaux de leur très bon premier album « L’ombre sur la mesure », mais aussi un inédit « Peau noire, masque blanc »

 

Ecole du sample #40: Baloji Vs Manu Dibango 
A l’honneur ce rappeur belge qui a commencé au sein du groupe Starflam, avant d’orienter un premier projet solo résolument africain, « Hotel Impala », renouant avec ses racines congolaise, suivi d’un deuxième opus « Kinhsasa Succursale » en 2010, d’où est extrait « Ceci ne vous rendra pas le Congo », rendant un hommage au voisin Camerounais Manu Dibango et son fameux « Afro-soul ».

 

Ecole du sample #39: Rocé Vs Johnny Pearson Vs Jacques Brel 

Double école du sample avec deux morceaux de Rocé « Amitié et amertume », diggé chez un obscur compositeur de musiques de films et séries anglais, ainsi que le morceau « Les singes » qui est en fait une reprise, voire un hommage à un autre grand artiste de la chanson française. 

 

Ecole du sample #38: Ali Shaheed Muhammad & A Tribe Called Quest 

Séquence souvenirs avec des samples désormais ultra-connus, pour rendre hommage au travail de Ali Shaheed Muhammad, lors de sa récente venue à Lyon pour le festival L’Original. Pour l’occasion, 4 morceaux (et leurs samples) issus des 4 premiers albums de Tribe sont redécouverts.

 

 

 

Ecole du sample #37 : Mélodie en soul sol Vs The Beatnuts Vs Para-One 

Une double école du sample qui met à l’honneur cette superbe compilation « Mélodie en soul sol » sorti sur Kif Records, qui regroupe des productions françaises des années 70 ; The Beatnuts et Para-One (pour le rappeur Sept) sont allés dépouiller 2 morceaux, avant que le hasard ne les place aussi sur cette compil.

 

 

 

Ecole du sample #36 : Mulatu Astatké Vs Sadat X Vs J-Live

Une double école du sample éthiopienne pour la venue dans les studios de Yared, chanteur Ethiopien du projet Abyssinie Club 2 des meilleurs MC américains ont puisé dans le répertoire du père de l’éthio-jazz

 

Ecole du sample #35 : Erykah Badu Vs Leroy Hutson

La diva de la soul Erykah Badu ne rechigne pas devant un superbe sample, surtout s’il est l’oeuvre d’un tombeur de ces dames, artiste du label Curtom donc proche que Curtis Mayfield

 

Ecole du sample #34 : Oddisee Vs Donald Byrd

Nutbreaker nous explique le lien entre le « Rock Creek Park » de Blackbyrds, et le dernier album en date d’Oddisee qui porte le même nom…

 

Ecole du sample #33 : Jazz Liberatorz

Une double école du sample spéciale Jazz Liberatorz particulièrement intéressante, concoctée par raphaël avec la présence de DJ Damage dans nos studios. Enjoy ! 

 

Ecole du sample #32 : Onyx Vs Jacques Brel

Une petite école du sample spécial L’Original Festival concoctée par Raphaël… Où l’on voit que les gros rappeurs américains n’ont pas honte de piller notre bon vieux Jacques Brel…

 

Ecole du sample #31 : Raashan Ahmad Vs Jon Lucien

Une école du sample en compagnie de Raashan Ahmad, le rappeur de Crown City Rockers, l’occasion de découvrir le magnifique sample de son morceau « If I » sorti sur son premier album solo « The Push », et surtout d’avoir en direct une explication intéressante sur l’origine du morceau de Raashan.

 

Ecole du sample #30 : 2Pac Vs Joe Cocker

Premier véritable double album de l’histoire du rap US, l’album « All eyes on me » de 2Pac sorti en 1996 a vraiment marqué les esprits. Une grosse claque rapologique de la part de celui qui allait mourir à peine 6 mois plus tard, et pour le remix de « California Love », Dr Dré à la baguette est allé puiser dans le réportoire de Joe Cocker.

 

Ecole du sample #29 : S.M.P. Vs Jane Birkin

Le groupe de producteurs de Single Minded Pros de Chicago a collaboré sur un maxi avec le rappeur J.U.I.C.E.; voici le morceau « Dumb hot » qui est allé puiser dans le catalogue de Serge Gainsbourg.

 

Ecole du sample #28 : Rocé Vs Alan Parsons Project

Belle trouvaille de Raistlin qui nous a dégoté un sample de Rocé sur la fin d’une face B d’un vieil album pourri de Alan Parsons Project.

 

 

Ecole du sample #27 : Pacewon Vs Gary Pacific Orchestra

Pacewon, le rappeur de Detroit, copain de micro d’Eminem avant que celui-ci ne soit connu, est passé par le groupe Outsidaz avant de livrer son premier et très bon album solo « Won » en 2002. Pour l’intro de celui-ci, le morceau « Sun roof top », il est allé chercher très loin le sample sur un morceau de Gary Pacific orchestra et le morceau « Soft wind », obscur groupe des années 70.

 

Sample#26 – Jean-Jacques Perrey Vs Gangstarr

Quand des rappeurs Américains confirmés et notoirement reconnus prennent leurs meilleurs samples dans des vieux vinyls de compositeurs Français, il y a de quoi être touchés dans notre orgueil gaulois ; ce n’est pas le premier ni le dernier, mais DJ Premier a quand même fait fort en diggant Jean-Jacques Perrey, l’inventeur de l’ondioline, pour faire « Just to get a rep »… (Durée : 12′) Par Raistlin

 

 

larry corriel

Sample#25 – Jurassic 5 Vs Larry Corryell

Du « Great escape » de Larry Corryell au « Great Expectations » de Jurassic 5, il n’y a qu’un pas que Nu-Mark et Cut Chemist n’ont pas hésité à franchir. Tendez bien l’oreille car la différence entre les deux morceaux est minime. (5’10) Par Raistlin


 

 

eugene mc daniels

Sample#24 – Eugene Mc Daniels Vs Gravediggaz

Encore un sample du fameux morceau « Jagger the dagger » du militant Eugene Mc Daniels et sa magnifique pochette ; ce coup-ci, c’est encore Prince Paul (en tant que Gravediggaz cette fois) qui est rattrapé par Raistlin. (8’30) Par Raistlin


 

 

Sample#23 – Bootsy Collins Vs N.W.A.

Décéde sûrement trop tôt, Easy-E a quand même eu le temps de laisser libre cours à son égo surdimensionné en faisant produire par Dr Dré, et enregistrer par son groupe N.W.A. un morceau-ode à sa personne, « We want eazy »… Est-ce au goût de Bootsy Collins, qui avait justement chanté « We want Bootsy » ? A moins que ce ne soit qu’une petite blague entre amis de part et d’autre… (7′) Par Raistlin

 

 

Sample#22 – Edo G. Vs Hamilton Bohannon

Les débuts de Edo G., l’un des pionniers de la scène de Boston avec son groupe de l’époque da Bulldogs. Pour ce morceau-phare « I got to have it », on retrouve le magnifique hommage de Hamilton Bohannon pour sa mère avec « Singing a song for my mother », morceau que n’auraient pas renié Tupac ou Oxmo Puccino… (dédicace à toutes les mères de scarla…) (Durée : 9’15)

 

 

Sample#21 – Lonnie Liston Smith Vs Stetsasonic

Un classique jazz-funk par le claviériste Lonnie Liston Smith, fondateur avec osn frère du groupe Cosmic Echoes ; le morceau « Expansions », une fois samplé, devient aussi un classique Hip-Hop sous la baguette de Prince Paul… (Durée :5’30) Par Jay B. 

 

 

Sample#20 – Deee-Lite Vs Vernan Burch & Herbie Hancock

Jay B nous propose une école du sample intéressante de bout en bout avec le morceau « Groove is in the heart » de Deee-Lite, en présentant Vernan Burch et une petite BO de Herbie Hancock pour le film « Blow-Up »… (Durée :10’30)

Sample #19 – Society Vs Herbie Hancock

Jay B s’attaque au morceau « Oliloqui valley » de Herbie Hancock, en ressortant d’un vieux tiroir un groupe de rap oublié nommé Society et le morceau « Rap as an art » (Durée : 2′)  Par Jay B.

 

 

Sample #18 – Bob James Vs Arrested Development & Approach

Ce morceau « Tappan Zee » a magnifiquement été samplé par le groupe du sud des Etats-Unis, Arrested Development pour le remix radio de leur titre-phare « Everyday People » sorti sur leur premier album. mais on ne méconnait la version d’un rappeur discret nommé Approach sorti sur le label Coup d’Etat en 2004.(Durée : 14′)

 

Sample#17 – Lowrell Vs Massive Attack & Common

Fameux morceau de Lowrell « Mellow mellow right on » datant de 1977, samplé par Massive Attacksur leur premier et magnifique album éponyme, ainsi que Common sur son troisième album « One day it will all make sense ». (Durée : 14′)

 

 

Sample#16 – Galliano, welcome to the story

Le groupe Anglais du début des annes 90, signé rapidement chez Talkin’Loud a toujours travaillé ses samples comme des producteurs Hip-Hop. S’en dégage une énergie Hip-Hop dans leur musique métissée classée « acid jazz » mais qu’on pouvait trouver aux rayons world ou Hip-Hop ou soul. Voici un superbe remix de « Welcome to the story », issu de leur premier album « In pursuit of the 13th note ». A découvrir d’urgence, le morceau de Leroy Hutson qui en est la base… (Durée : 8’50)
 

Sample#15 – La Cliqua/Kohndo

Une école du sample spéciale La Cliqua lors de la venue de Kohndo dans nos studios, on lui a donc fait découvrir quelle chanteuse de haute renommée internationale était à l’origine du morceau « Apocalypse » sorti sur la compile « Invasion » lors de la grande période de La Cliqua… (Durée : 7’20)
 

Sample#14 – Bootsy Collins

Encore une école du sample préparée par maltfunk, notre spécialiste en la matière, il s’agit de Bootsy Collins « May the force be with you », samplé par les Bone Thugz N harmony, ou plus exactement Mo Thugs (écouter jusqu’au bout pour avoir l’entière explication…). (Durée : 5′)
 

Sample#13 – Kid Frost

Pour revendiquer haut et fort ses racines dans les années 80, le rappeur mexico-calidornien Kid Frost ne pouvait pas trouver mieux que ce magnifique morceau du groupe El Chicano, tout autant mexico-californien que lui, pour le bien-nommé « La raza » sur son album « Hispanic causing panic »… (Durée :8’30)
 

Sample#12 – Gangstarr (GURU R.I.P.)

Une école du sample préparée par Maltfunk lors du décès de G.U.R.U., voici donc le morceau « Betrayal » Feat Scarface. DJ premier a encore frappé, en trouvant le superbe morceau « Deliver the world » du groupeWAR. (Durée : 6’20) Par Maltfunk
 
 

Sample#11 – Gil Scott-heron
« The Revolution will not be televised », mais elle sera peut-être radio-diffusée ; ce morceau avant-gardiste, enregistré dans un premier temps par Gil Scott pour un tout premier album expérimental, précurseur et prometteur « Small talk at Lenox & 125th street », qui ancre à l’époque le mouvement slam-spoken word, nous fait voyager à la fin des années 80 avec les débuts tout aussi prometteurs deMasta Ace et jusqu’en 2009, avec les débuts tout aussi prometteurs du producteur anglais Smoove… On parlera aussi d’un autre morceau « Legend in his own mind ».

 

Sample#10 – Suprême NTM « 93… j’appuie sur la gâchette ».

Un des plus beaux morceaux de Suprême NTM, un de ses plus réalistes aussi et peut-être le plus rentre-dedans par la puissance du propos et l’intensité des flows, comme quoi il ne suffit pas de proférer des insultes pour être gênant. La puissance du sample et du morceau d’origine également, et cette intensité qui se retrouve dans la profondeur de la voix de l’originale…

Sample#9 – Asheru & Blue Black of The Unspoken Heard
Peu connu mais néanmoins surpuissant, le morceau « Truly Unique » issu de leur merveille d’album« Soon come » sorti sur 7Heads, le label de leur pote.
Peu connu mais neanmoins surpuissant, ce maginfique déut de journée « Morning » du vibraphoniste de latin funk Cal Tjader.

Sample#8 – Digable Planets from Brooklyn
C’est avec plaisir qu’on réécoute ButterflyDoodlebug et Ladybug Mecca, les trois membres des « planètes explorables » ; le groupe, poussé par le Philadelphien King Britt qui aura été leur DJ, aura marqué son temps au début des années 90 avec ses deux albums dont « Blowout Combs » en 1994, duquel est issu le morceau « Borough check ». Basés à Brooklyn, ils ne pouvaient passer à côté de ce classique de Roy Ayers, « We live in brooklyn, baby »; Par Nutty B.

Sample#7 – DITC

Le légendaire crew New-Yorkais avec Lord Finesse & Showbiz à la baguette, Big L, Fat Joe au rap pour le morceau « Internationally know », reprise ou sample de Cat stevens ? Par Maltfunk

Sample#6 – Spécial DeLaSoul
En l’honneur du concert exceptionnel le 5 dec 09 au Transbo, pour fêter les 20 ans de la sortie de leur premier album « 3 feet High & Rising« , une émission entière était consacrée au groupe qui fut un des premiers à faire parler de lui pour une histoire de sample non déclaré sur ce premier album justement (1989). Spéciale dédicace à Trugoy, Posdnuos et Maseo. (Durée : 11’30)

Sample#5 – Grover Washington Jr

Saxophoniste connu pour avoir composé bon  nombre de « musiques d’ascenseur », mais il n’a pas fait que de la merde non plus, la preuve avec ce magnifique morceau « Hydra » et tout autant magnifique le sample qu’a utilisé B…. Mais écoutez donc jusqu’au bout. (Durée : 6’20)

Sample#4 – Sound Providers Feat Surreal Vs James Brown

L’un des duos de producteurs les plus doués de leur génération ont fait un album avec le rappeurSurreal, aussi discret qu’efficace. Leur style : Hip-Hop largement influencé de soul et de jazz, fait mouche à chaque fois, absolument rien n’est à jeter dans toutes leurs prods. Voici « Just gettin’ started » l’un des morceaux phares de l’album « True Indeed » . (Durée : 8mn)

Sample#3 – Wu-Tang Clan

Bienvenue dans la 36ème Antichambre. RZA comme chef d’orchestre, producteur atitré du Wu-Tang, dans son style toujours un peu crade, celui qui à la manière d’un Dr Dré juste avant ou d’un Madlib juste après, a révolutionné la manière de produire et a marqué son nom au panthéon des meilleurs producteurs Hip-Hop. Voici le morceau « C.R.E.A.M. » parce que le « Cash Règle les Embrouilles Autour de Moi » (NDLR). (Durée 7mn)

Sample#2 – Stevie Wonder

L’homme qui n’a pas volé sa toute récente « Victoire d’Honneur »aux dernières Victoires de la Musique nous a laissé quelques perles incontournables. On s’attaque à l’un de ses joyaux « Pastime Paradise« , en vous proposant 2 groupes qui ont samplé le thème (vous pouvez écouter sans crainte, il n’y a pas Coolio), et notre chroniqueur funk Jay Brandao nous a même proposé (de but en blanc) une version-réinterprétation de ce morceau par la fanfare funk Youngblood Brass Band. La boucle est ainsi bouclée, comme Stevie, éteignez la lumière et branchez vos écouteurs. (Durée : 13 mn)

Sample#1 – Dr Dré

S’il n’est pas un des meilleurs chercheurs de samples de son époque celui-là (et il en a traversé des époques, et je dirais même qu’il en traversera encore); voici « Nuthin’ but a « G » thang », issu du légendaire album « The Chronic » et sur lequel le monde entier découvre la voix nasillarde et nonchalante d’un certain Snoop Doggy Dogg. C’était en 1991 (que ceux qui n’étaient pas nés sortent de la pièce).