20 QUESTIONS POUR MIEUX CONNAITRE L’UNIVERS MUSICAL DE MR FANTASTIC (English version available on page 2)

Depuis le début des années 2000, il a participé à plusieurs projets Hip-Hop britanniques en tant que DJ ou beatmaker, travaillant avec des artistes tels que Truck, Whilwind D, Hundred Strong. Sur son label AE Productions, il a aussi collaboré avec le MC américain Phill Most Chill sur le maxi Superfunk Inc. et distribué Disco Machine EP de Jorun Bombay et PMC. Mr Fantastic est un véritable amoureux du microsillon qui continue de défendre à travers sa structure et ses productions musicales un Hip-Hop de qualité.

http://www.ae-productions.co.uk/

01. Premier(s) disque(s) acheté(s) ?
Je crois que le premier disque que j’ai acheté, était le 45 tours She’s On It/Slow & Low (1985 – Def Jam Recordings) des Beastie Boys en 1985. Je ne l’ai plus car il a été endommagé (aux alentours de 1988) et je n’ai pas cherché depuis à le remplacer.

02. Premier(s) concert(s) ?
C’est surprenant mais j’ai assisté à mes premiers concerts très tardivement. Pas avant le début des années 90, où j’ai vu le groupe de rap anglais Gunshot à Bristol.

03. Première(s) mixtape(s) achetée(s) ou mix(s) téléchargé(s) ?
Techniquement parlant, les premières mixtapes que j’ai eu, furent les albums Streetsounds Electro mais si l’on se réfère à la définition employée de nos jours, je pense qu’il s’agirait sûrement de celles de DJ Lynx (3PM). A l’époque, il était incontournable à Bristol.

04. Dernier(s) disque(s) acheté(s) ?
Les quelques disques que j’ai achetés dernièrement sont le 45 tours d’Anteek Recipes Hot Rhythm (2014 – Dusty Platter), L’album Poets Of Rhythm Anthology (2013 – Daptone Records) et le 45 tours de The Mighty 388’s Hendrick’s Theme (2014 – Funk Night Records). En tout cas, je n’en achète pas autant que je le voudrais ! Haha !

05. Dernier(s) concert(s) ?
Pharoahe Monch à Bristol avec DJ Boogie Blind. Sans nul doute un des meilleurs MCs, épaulé par un DJ de premier choix qui ne se contente pas du minimum aux platines comme la grande majorité.

06. Dernière(s) mixtape(s) achetée(s) ou mix(s) téléchargé(s) ?
Je ne me souviens plus quel est était le premier entre le DJ Format Fleamarket Funk Mix ou Jorun Bombay’s Funkbox Reload February EditionFleamarket Funk est un excellent blog qui propose régulièrement de très bons mixes. La dernière fois, j’y ai trouvé le mix de mon très bon ami DJ Format qui n’est jamais décevant. Les Funkbox Reload Edition de Jorun sont disponibles entre autres sur ses pages Soundcloud et Mixcloud et proposent une sélection pointue avec des titres inédits mixée avec brio.

07. Dernier(s) coup(s) de coeur discographique ?
Récemment j’ai écouté les différentes réalisations des Whitefield Brothers (Poets of Rhythm) ainsi que DJ Format & Phill Most Chill The Foremost (2014 – Project Blue Book) qui est tout simplement le meilleur album Hip-Hop sorti depuis plusieurs années.

 

SI TU ETAIS…

08. Un MC ?
Phill Most Chill. Il est le meilleur MC du moment et peut sortir un couplet de malade à 130bpm ! Le roi du fast rap ! Même si j’ai eu la chance de travailler avec lui, je continue d’écouter ses projets comme si j’étais un simple fan.

09. Un groupe de rap ?
Organized Konfusion. Leurs 3 albums sont des classiques pour moi. J’aurai pu choisir Ultramagnetic MC’s, Critical Beatdown  étant mon album (1988 – Next Plateau) mais leurs deux suivants avaient tellement d’attente que finalement ils ne sont jamais parvenus à l’égaler alors je préfère définitivement choisir Organized Konfusion. Ou bien Run DMC : Les rois !

10. Un Dj ?
DJ Too Tuff de Tuff Crew. C’est lui qui m’a donné envie de scratcher. Grand Master Flash m’a influencé dans mon choix de devenir un DJ, d’animer une soirée jusqu’à ce que j’entende DJ Too Tuff scratcher. La façon qu’il avait de réaliser des parties rythmées, des refrains scratchés qui étaient tout aussi importants que le reste de la chanson.

11. Un producteur/beatmaker rap ?
Je me dois de citer le légendaire Paul C disparu trop tôt. Je n’ose imaginer ce qu’il aurait pu faire avec toute la technologie que nous utilisons de nos jours. Tout ce qu’il touchait se transformait en or. Mon deuxième choix serait Mantronix – King of the tape edit! 

12. Un maxi (12″) rap ?
Stezo To The Max/IT’s My Turn (1989 – Fresh Records) ou Sir Ibu I’m The Peacemaker/Ibu Gets Lyrical (1989 – 4th & Broadway). Ce sont 2 maxis parfaits, irréprochables.

13. Un album rap ?
Ultramagnetic MC’s Critical Beatdown (1988 – Next Plateau). Ce disque a changé la façon dont la musique était faite à partir de samples et pas seulement en terme de Hip-Hop.

14. Un featuring ?
Un rappeur que j’aime entendre collaborer avec d’autres est Chali 2na des Jurassic 5. Il a une voix unique et il pose à merveille sur chaque titre.

15. Un sample ou un breakbeat ?
Sûrement le drum break de Skull Snaps New Day (1973 – GSF Records) qui a été samplé tellement de fois.

16. Un label ?
Un des plus grands comme Atlantic (entre 1967 et 1975) ou peut être Blue Note et toute son histoire. Def Jam pour un label de rap mais la période où Russell Simmons le dirigeait.

17. Une pochette de disque ?
Organized Konfusion Stress: Extinction Agenda (1994 – Hollywood BASIC). Ma pochette de disque préférée ! Matt Doo a réalisé un travail incroyable et c’est triste de savoir qu’il n’est plus de ce monde.

18. Un clip vidéo ?
Celle de Busta Rhymes avec le rouleau compresseur ! Je ne suis pas fan de la chanson mais c’est une vidéo de dingue !

19. Un texte de rap ?
N’importe lequel des textes de Kool Keith sur Critical Beatdown (1988 – Next Plateau). Il était tellement en avance sur son temps mais n’a pas été reconnu à sa juste valeur. Il m’avait subjugué et c’est encore le cas aujourd’hui.

20. Un objet ou un accessoire Hip-Hop ?
Une MPC – Ma MPC.

QUESTION SPECIALE DJ : Un scratch ?
Difficile de choisir mais possiblement les séquences de Aladdin’s On A Rampage (1989 – Priority Records) par Low Profile. DJ Aladdin était incroyable à cette époque, tellement précis avec des tables de mixage qui étaient très loin techniquement de ce qui se fait aujourd’hui. Il scratchait avec le curseur phono/line à la place du crossfader.