La sixième édition du festival Urban Jam a été amputée d’une partie de sa programmation initiale à cause d’une météo capricieuse…

Qu’à cela ne tienne, nous avons tout de même pu maintenir le concert du vendredi soir à la Soute, à défaut de pouvoir assurer des conditions optimales pour la journée prévue dans l’enceinte du carré curial où devait se trouver une jam danse hip-hop & graffiti en plein air, suivie des concerts gratuits de Pumpkin et du groupe Albertvillois « La Parenthèse » (ce n’est que partie remise !)

Notre photographe en chef NHK a donc pris quelques clichés de l’énorme concert de Sax Machine à la Soute : une prestation étonnante et très énergique du trio venu pour se faire plaisir et nous faire plaisir, puisque le nombreux public n’a pas hésité à danser sur le groove des deux musiciens (saxophone + trombone) qui transformaient quelquefois leur musique en véritable fanfare venue tout droit de la Nlle-Orléans grâce à leur loopers et autres samplers utilisés en live. Le rappeur de Chicago RacecaR complète parfaitement le duo et maîtrise autant son flow que le maintien en transe des spectateurs. Un groupe que l’on espère revoir très rapidement dans le coin. 

 La première partie a été superbement gérée par Oniri, le local de l’étape, venu avec sa « famille » et son label Driiing Music présenter son tout nouveau projet « Les petites bêtises » ; l’équipe (dj, bassiste, + chanteurs et rappeurs) a bien chauffé la salle pour un set énergique d’une heure.