L’édition #7 du festival Urban Jam a eu lieu les 6, 13 et 14 juin 2014 à Chambéry. Retour en images avec notre photographe NHK.

Opening Night w/ DJ FORMAT (UK)

Au programme de cette riche édition, une première soirée d’ouverture le vendredi 6 juin au B’rock’Art Café dans le Carré Curial, avec en guest DJ Format, soutenu par les DJ de l’Antichambre Elber & R Dekoplus, qui ont en premier lieu ambiancé la terrasse. Inutile de dire que le DJ anglais a par la suite fait le taf et a contenté le public venu nombreux, malgré la chaleur quasi-étouffante dans le bar !

 
 

Le concert de SORG & NAPOLEON MADDOX + VAX-1 à La Soute

Puis le gros du festival s’est déroulé le week-end des 13 et 14 juin : un premier concert le vendredi 13 à la Soute a vu se produire sur scène le lyonnais/chambérien Vax-1, accompagné de DJ Wone 2 aux platines et du jeune groupe les Deux Lyricistes au micro, en première partie du projet original réunissant Sorg & Napoleon Maddox. Sorg est un jeune et talentueux beatmaker de Besançon, Napoleon Maddox est plutôt un rappeur expérimenté de la scène américaine, fondateur du groupe Iswhat?!, génial groupe qui fusionne le rap hardcore de Napoleon avec le jazz plus académique du saxophoniste septuagénaire Jack Walker ; capable aussi de s’intégrer à des projets soul/gospel comme « A riot called Nina » aux côtés du quatuor féniminin The Boxettes, pour un projet hommage à Nina Simone, Napoleon Maddox présente ici un nouveau projet audacieux, lorgnant plutôt vers des sonorités electro grâce aux très bonnes instrus de Sorg, lequel nous administre d’une prestation live très intéressante.

 

URBAN JAM : B-BOYING & GRAFFITI

Samedi 14 juin après-midi, c’est du Côté du Carré Curial que l’on traîne pour une grande journée en point d’orgue du festival. Pour l’occasion, l’Antichambre et le Prétexte (qui fêtait son 2ème anniversaire) s’associent pour créer un évènement original nommé Urban Prétexte. Le Prétexte  a organisé la venue de nombreuses associations et activités durant cette après-midi. Côté Hip-Hop et l’Antichambre, c’est une journée Graffiti et Danse Hip-Hop qui s’annonce dans la chaleur du Carré Curial : un côté du Carré est investi par les graffeurs, (avec le collectif de la Maise), tandis que devant la scène se déroulent les battles de danse, géré par le collectif Kartel Hip-Hop.

Côté danse, après la jam animée par le groupe live The Honest Krewe, deux battles ont été organisés : un battle debout all styles en format « 7 to smoke« , animé aux platines par DJ Mundy, puis un battle de break, animé par DJ Elber. C’est sous un soleil de plomb que Florie a gagné le 7 to Smoke en danse debout, puis les hauts-savoyards de Seven Four ont gagné le battle de Breakdance au terme d’un duel très serré, tous les crews pouvant prétendre arriver au bout.

Côté graff, le collectif de La Maise a installé une aire de graffiti sur cellophane, surplombée d’un DJ créé en matériaux recyclés de 5 mètres de hauteur ! Une bonne vingtaine de graffeurs se sont inscrits de manière spontanée l’après-midi même, formant par la suite des équipes créées au hasard de 3 à 5 membres. Le thème de cette « battle » était le mariage des deux évènemements Urban Jam et l’anniversaire du Prétexte en multicolore, pour casser le code couleur habituel des graffeurs; ceux-ci ont donc du s’adapter aux 14 bombes de différentes couleurs qu’on leur donnait pour donner forme à des graffitis originaux tels qu’on peut le voir sur les photos ci-dessous. Pendant ce temps, le graffeur Action proposait aussi des ateliers d’initiations au graffiti sur un cellophane consacré à cet atelier.

   

Les concerts d’URBAN PRETEXTE

La soirée a commencé avec un Open Mic animé par le groupe live The Honest Krew et DJ Adel au micro en parfait Maître de Cérémonie dans le sens old school du terme… Plusieurs MC’s chambériens, Iboo, Sangcible, Vax-1 notamment et quelques autres se sont donc retrouvés sur scène pour partager un bon moment d’environ 45 mn de freestyle sur les instrus funky du Honest Krew.  Vax-1, qui nous a fait le plaisir de rester une journée de plus après le concert de la veille à la Soute, a remis le couvert pour un petit set en plein air d’une vingtaine de minutes accompagné de DJ Wone 2, avant de laisser la place à la Dame Blanche. La Cubaine, résident à Paris, fille du directeur artistique du Buena Vista Social Club, est venue accompagnée de sa DJette mexicaine et nous a proposé un set très varié alliant sonorités purement latines, salsa et cumbia, et sonorités beaucoup plus urbaines, rap, ragga par exemple. Leur présence et leurs tenues très colorées ont largement réchauffé l’ambiance pour le set de Sorg & Napoleon Maddox, qui, à cause des problemes de grève du train, ont été contraints de rester un jour de plus à Chambéry, et qui, conjugué à la défection de dernière minute de Mattic (toujours à cause de la grève de train) ont pu proposer un nouveau set explosif, cette fois dans l’enceinte du Carré Curial ! Pour finir, le DJ de l’Antichambre Michel Platine a fait péter le dancefloor en proposant un mix Funky Hip-Hop & Latin Breaks jusqu’à 1h30 !

  

Big Up : Seb, Nicolas Favrichon, Gaspar & le Prétexte, Oncle Ben, Nutbreaker, Gilles, Renaud, le son Carpediem, Alix, Radio Ellebore, Hacène, Blaise, Mundy, Action et le collectif de la Maise, Abdé, l’APEJS, Jeff et le B’rockart, Bel’air street wear, Crew Culture, Vax-1 & Wone 2, Sorg & Napoleon, DJ Format, Yaité Ramos et Fabiola, The Honeste Krewe, Iboo Elbadaoui, Sangcible, Mo (Posse 33), Mairie de Chambéry, Conseil Général, Sacem tous les bénévoles… Rendez-vous l’année prochaine !

Elber & Whyninot