Voici sûrement le plus internationaux des projets locaux. Zajazza, talentueux DJ et producteur Lyonnais, s’est acoquiné avec deux MC New-Yorkais, Rabbi Darkside et Hired Gun, pour aller enregistrer un album au Brésil… « Skills to take Brazil », ou comment le Hip-Hop finira par prendre le Brésil.

Sorti sur un obscur label New-Yorkais « Say Word Entertainment » (label de Hired Gun et Rabbi Darkside ), « Ce projet a été fait lors d’une tournée 2009 au brésil, où on a rencontré un bon nombre de très bons MCS à Porto Alegre dans le sud du Brésil, dans les favelas, sur plusieurs concerts dans le sud du Brésil, on a mis ça sur CD on a fini l’album début 2010. » (Zajazza).

On commence le voyage avec l’intro « Muito prazer » (« Beaucoup de plaisir ») parfaitement réalisée, dont le puissant sample de contrebasse accompagne parfaitement quelques shots et drops enregistrés sur place… C’est seulement après qu’on récupère le « Visas », morceau où Rabbi Darkside exploite parfaitement l’instru. Et que dire de « Somos assim » (« Nous sommes comme ça ») et sa belle guitare sèche jouée par le charismatique guitariste No Leis (qui chante aussi le refrain), et resamplée par Zajazza.

D’ailleurs, plusieurs MC brésiliens ont ainsi participé au projet : « Nego Prego qui a eu l’Award du meilleur album du sud du brésil 2009. Et Urs Fundao, un crew un peu à la Wu-tang, car il y a 10 MC ». De petits extraits d’enregistrements de rue ponctuent ici où là l’album, donnant à l’ensemble une atmosphère beaucoup plus … épicée. Le coup du chapeau et le moment fort du disque revient au morceau « Falador passa mal », interlude instrumentale, sorte de reprise Hip-Hop instru + scratch d’un classique du groupe Brésilien Os Originais da samba… Morceau d’ailleurs repris en debut d’année 2011 pour un générique TV sur la chaîne Sport +, pour la présentation du championnat brésilien (Brasilerao).
 
À la prod forcément on retrouve uniquement le Lyonnais Zajazza « Ce que je faisais sur toute la tournée, tous les soirs je me posais avec mon petit sampler, et c’est comme ça que s’est fait tout l’album en fait »

Au départ, « Skills to take Brazil » est d’abord le fruit de la rencontre entre Zajazza et deux rappeurs New-Yorkais, Hired Gun, « connu pour sa rapidité dans ses lyrics, et c’est un freestyleur hors-pair », et Rabbi Darkside « aussi super talentueux, qui a déjà gagné « The end of the week » à New York; ces deux activistes Hip-Hop, peu connus en dehors de New York, ont également enregistré  des morceaux avec des mecs comme Sadat X, Talib Kweli, Breez Evaflowin…et tourné avec le fameux Dj Rob Swift »

On a beaucoup plus vu Rabbi Darkside en France ces derniers temps (notamment à la Bumrush party). Son premier album  « Building the better bomb », sorti en 2008 chez Say word, a connu un réel succès dans l’underground New-Yorkais; Rabbi Darkside sort en 2009 un single avec Zajazza (leur premier morceau ensemble), nommé « The state of the union », qui est un morceau sorti au moment de l’élection d Obama et qui tente d apporter une certaine relativité à cette élection au moment tout le monde le voyait en tant que « sauveur des Etats-Unis.

Et nous avons eu l’agréable plaisir de découvrir un petit 45 Tours de Zajazza avec le morceau « Visas » Feat Rabbi Darkside sur la face A et « Falador passa mal » en face B. Amateurs de bons sons, ne passez pas à côté de ce petit 45, disponible dans les disquaires Lyonnais (si vous avez de la chance),  ou en commande sur internet sur  :

www.zajazza.com
www.saywordentertainment.com/